12 - La chute des idoles
Sources

Lorsque Marie entra avec l’enfant dans le temple, toutes les statues tombèrent au sol « montrant clairement qu’elles n’étaient rien ». Lorsqu’on en informa Afrodisius, le souverain de la ville, il vint au temple, s’approcha de Marie et rendit hommage à son enfant.
Une ville, matérialisée par une enceinte crénelée, abrite un temple dans lequel trois lampes sont suspendues à chacune des deux arcades qui s’appuient sur des colonnes. Deux statues d’idoles, telles des corps humains, tombent désarticulées, la tête la première, de la colonne qui leur servait de piédestal.
La chute des idoles annonce la fin de l’ère païenne et le début d’une ère nouvelle avec le Christ.