16 - La décrue 

C’est le reflux. Des corps s’entassent sur des ponts qui émergent dans une vague destructrice qui rappelle les eaux tourbillonnantes du Jourdain autour du Christ, dans les représentations médiévales de son baptême.
Ces deux scènes qui se répètent coupent le vitrail entre l’avant et l’après déluge. Il fallait que les impies meurent pour qu’un monde nouveau naisse. Ce pont est le même que celui sur lequel Dieu a donné à Noé ses instructions pour échapper au déluge, le même aussi que celui qui a permis aux animaux de se réfugier dans le bateau.