Présentation

La vita de saint Lubin, écrite au Xe siècle, raconte la vie de celui qui fut évêque de Chartres de 545 à 560.
Berger comme son père, Lubin est devenu moine, il a séjourné à Charbonnières, puis a été abbé du monastère de Brou, aux confins du Perche, où il a été remarqué par l’évêque de Chartres, auquel il sera appelé à succéder.

Dans les débuts de l’Eglise, l’évêque était évêque d’une cité.

Puis, s'amorcera au temps de saint Martin de Tours, vers la fin du IVe siècle, l’évangélisation des campagnes qui se développera au cours du Ve siècle.
Avec saint Lubin, au milieu du VIe siècle, se préciseront les contours de l’Eglise qui lui est confiée, qui formeront le diocèse de Chartres.

Ce vitrail, qui  exalte la fonction épiscopale, fait aussi une grande place à l’eucharistie, symbolisée par le vin, « fruit de la terre et du travail des hommes ».
Ce thème est déjà annoncé dans le vitrail voisin, la "Vie de Noé" : le thème commun à ces deux verrières est  « le fruit de la vigne pour l’humanité nouvelle ».