Présentation

Ce vitrail raconte la fin de la vie terrestre de la Vierge Marie et comment, après sa mort (Dormition), elle fut élevée au ciel (Assomption), avant d’être couronnée par son Fils.

Le Nouveau Testament ne dit rien de la mort de Marie. La verrière est inspirée d’écrits apocryphes, très populaires au Moyen-Âge.

La fête de l’Assomption a été fixée au 15 août par l’empereur byzantin Maurice dès le VIe siècle. Elle fit l’objet de nombreuses traditions avant que ne soit défini le dogme de l’Assomption par le pape Pie XII en 1950 : « A la fin de sa vie terrestre, Marie fut élevée en corps et en âme à la gloire céleste ».

Elle est également fêtée sous le nom de « Dormition » par l’Église d’Orient.

Les scènes essentielles se lisent de bas en haut dans les médaillons axiaux. De part et d’autre, des personnages assistent aux divers événements.