2 - Les donateurs : les épiciers, merciers et apothicaires
Dans le quart de cercle de gauche, un épicier présente une ceinture. La table est garnie de corbeilles emplies de pains ou de fruits verts et rouges. Marchands de ces épices tant appréciées au Moyen-âge, les épiciers vendaient aussi du sucre, denrée rare et chère, du sel ainsi que des laitages et des légumes.
Au centre, les merciers, dont le nom vient du mot latin qui signifie marchandise, vendaient en effet toutes sortes de choses, allant des parfums aux bougies, en passant par des produits alimentaires, des dés à jouer et des ornements pour la parure ! On voit ici l'un d'eux pesant des denrées devant un client attentif. A gauche, on aperçoit du pain et une coupe ; des ceintures et des fouets sont  accrochés sur une traverse.
A droite, un apothicaire prépare, à l'aide d'un pilon et d'un mortier, l'un de ces remèdes parfois bizarres dont l'époque avait le secret ! Bocal, bouteille ventrue, sacs de graines officinales complètent le matériel nécessaire.