24 - Chérubins et séraphins
Ces anges, les plus haut placés dans la hiérarchie, sont dotés de «six ailes, deux pour se couvrir la face, deux pour se couvrir les pieds, deux pour voler » (Is 6, 2).
Ils sont représentés ici dans  une posture frontale, car ils sont les seuls à  pouvoir contempler la face de Dieu. Leurs pieds nus reposent sur une boule. Chez les Chérubins (les porte-lumière, les « éclairants »), cette boule symbolise la lumière qui permet d’entrer dans l’intelligence des mystères divins.
Chez les Séraphins (les porte-chaleur, les « brûlants »), cette boule représente la chaleur de l’Amour. Elle rappelle le charbon ardent avec lequel un séraphin purifia les lèvres d’Isaïe :
« Dès lors que ceci a touché tes lèvres, ta faute est écartée, ton péché est effacé ».(Is 6, 7)