11 - Résurrection d’un enfant
De retour à Ravenne, Apollinaire fut appelé par Rufus, un riche païen de la ville ; la fille de cet homme était gravement malade et la renommée de l’évêque guérisseur était parvenue jusqu’au père. Hélas ! lorsque le saint arriva, la jeune malade venait de mourir. Rufus attribua ce malheur au fait d’avoir irrité les dieux en demandant l’intervention d’un chrétien. Sans se troubler, Apollinaire se rendit au chevet de l’enfant et se mit en prière ; aussitôt, la jeune fille se leva, louant le Dieu de son bienfaiteur.
Dans la scène de gauche, le puissant Rufus reçoit Apollinaire avec bienveillance. A droite, le saint, accompagné d’un clerc qui porte un livre, implore le ciel, les mains levées. Sous les yeux bouleversés du père et d’un témoin, l’enfant, à demi-dressée sur son lit, se réveille de la mort.