5 - Saint Liphart
Saint Liphart était ermite. On raconte sur lui une belle légende : une sorte de dragon terrorisait le voisinage de la cellule où vivait le saint et défendait l’accès des villageois  à une fontaine. Liphart remit un bâton à l’un de ses disciples, l’exhortant à vaincre, soutenu par sa foi, la dangereuse créature. Le serpent monstrueux fut exterminé.
La scène du vitrail est un raccourci de l’histoire : ici, c’est le saint en personne qui transperce la gueule du dragon pour qui la couleur rouge, évocatrice du démon, fut seule employée dans ces grisailles aux tons éteints et uniformes.