Le vitrail d’origine de cette fenêtre a été enlevé en 1791 et remplacé par des verres blancs afin d'éclairer une chapelle et son imposant retable installés juste en face.
Une grisaille remplaça avantageusement les verres blancs en 1971.

Elle se compose de croisillons faits de filets de verres jaunes entre deux plombs qui rappellent ceux de la verrière voisine dans sa partie basse.

Chaque panneau de la verrière est décoré d’un gros cabochon de verre bleu entouré alternativement de jaune ou de rouge pour donner un peu de couleur à l’ensemble.


Dans la partie centrale du second registre a été installé un panneau du XVIe siècle, fragment d’une représentation de la Résurrection de Lazare.