12 - Juillet et le Lion
Au début Julius, de Jules César, devint Juillet au XIIIè siècle. La moisson, essentielle pour la nourriture quotidienne, est l'une des tâches reproduites avec la plus grande constance dans les calendriers.
Le paysan porte un bliaud serré à la taille par une cordelette, des bottines vertes et des chausses. Il coupe le blé près de l’épi à l’aide d’une faucille. Restait alors un chaume très haut qui était réservé aux gens du village pour la confection de leurs toits ou la litière des animaux.
A côté se trouve le lion. Il a une allure très fière mais figée. Debout sur ses pattes arrière, il a la position habituelle du lion dans les armoiries.
Le lion est symbole de force, de majesté et de courage.