21 - Arrivée à Tours
Comme un objet précieux, le corps est transporté dans un linceul que tiennent respectueusement deux hommes. Comme le remarque Colette Deremble (Les vitraux narratifs de la cathédrale de Chartres) le corps du saint, apporté à Tours, s'imprime en croix sur l'arbre qui dessine l'axe du tableau.
Sulpice Sévère relate cet épisode : « Pour suivre le cortège des funérailles accourut une multitude incroyable. Tout entière au devant du corps se précipita la cité. »
C’est un évêque, accompagné de clercs, qui conduit la procession : Ils vont au devant du corps de saint Martin. Un jeune clerc porte un candélabre et un autre, toujours la croix.