16 - Il embrasse un lépreux et le guérit
« Arrivé chez les Parisiens, comme il franchissait la porte de leur cité (Lutèce), escorté par une foule immense, Martin vit un lépreux d'aspect lamentable, dont tous avaient horreur : il l'embrassa et le bénit. Aussitôt le mal disparut. Le lépreux était guéri, il avait la peau nette, quand le lendemain il vint à l'église rendre grâces pour la santé qu'il avait recouvrée. »
Saint Martin vient de descendre de l’âne que tient par la bride son serviteur. Au grand étonnement du lépreux, il l’embrasse et par ce baiser le guérit. L’action se situe bien à la porte de la ville qui est nettement représentée.