11 - Il rencontre le « bon » roi de France
La duplicité du pape, qui donne des assurances à Henri II et dans le même temps à Thomas Becket aussi, puis, suivant les circonstances, revient sur ses décisions, conduit Thomas Becket à aller demander plusieurs fois la médiation du  « bon roi » de France.
Pourquoi une telle confiance du prélat en ce roi ? Depuis Clovis qui avait eu Rémi comme conseiller, l’unité du royaume de France a été maintenue par l’union de l’Eglise et de la monarchie. Dagobert s’est appuyé sur saint Eloi, Louis VI sur l’abbé Suger et Louis VII a même confié son royaume à Suger pendant les deux années où il était en croisade.
Le Roi et l’archevêque s’entretiennent familièrement, là aussi sur un plan d’égalité. C’est l’ami et non le roi, car Louis VII ne tient pas son sceptre.
Toutes les entrevues furent des échecs.