5 - Les donateurs  : les tanneurs
A gauche, le trempage de la peau : Il semble que cette image soit le condensé de toutes les opérations qui amenaient la peau brute à la peau prête à être tannée. Un tanneur trempe la peau dans une cuve - le plain- remplie de chaux et l’enfonce avec une perche pour ne pas être brûlé par ce mélange corrosif. Il peut aussi s’agir du trempage dans une cuve remplie de tannin qui rend la peau imputrescible. Posée sur une poutre, une peau est en train de sécher.
Au centre, le tanneur et son apprenti présentent des peaux à un client encapuchonné, peut-être un artisan du cuir qui vient se fournir en peau.
A droite, le tanneur a posé sa peau sur un chevalet. Il la racle avec un grattoir pour la débarrasser des poils restants : c’est le débourrage. Il peut aussi ôter les morceaux de chair, on parle alors d’écharnage.