17 - Le supplice de l’impératrice
L’empereur est fou de rage lorsque sa femme se déclare publiquement chrétienne. Il en oublie tout sentiment humain et la fait torturer. Les bourreaux lui enfoncent des pointes de fer dans les seins. La reine, demeurée couronnée, semble subir toutes ces souffrances avec sérénité sous la protection d’une main divine qui sort de la nuée. Elle semble grandie par le martyre (elle est plus grande que les bourreaux). Finalement elle sera décapitée.
Cette reine n’a pu convertir un époux aveuglé de cruauté. Tout près, dans cette même chapelle, une autre reine, Clotilde, saura amener son époux païen à sa foi.