10 - Les savants meurent dans la fournaise et leurs âmes montent au ciel
Tel le diable de l’enfer, un bourreau armé d’un pique feu attise la fournaise. La structure du foyer en forme d’équerre n’est pas sans rappeler la gueule du Léviathan qui happe les damnés dans le jugement dernier (au portail sud de la cathédrale).
Les savants, sereins, les mains croisées en signe d’impuissance et de résignation, marchent vers le martyre. Ce n’était pas l’enfer mais le paradis qui les attendait. Ils n’ont pas eu le temps d’être baptisés, mais leur martyre leur tient lieu de baptême. Avec un grand respect, leurs âmes, représentées sous la forme de petits enfants, sont portées au ciel par deux anges. La couronne du martyre semble flotter au dessus de leurs têtes.