1 - Les donateurs : la famille de Lèves, puissants seigneurs chartrains
Marguerite de Lèves est représentée agenouillée, en prière, devant un trône monumental où la Vierge Marie en majesté tient l’enfant Jésus debout sur son genou gauche.
Deux hommes portent le haubert (cotte de maille). L'écu présentant leurs armoiries est posé pointe au sol.
L’étude des armoiries a permis d’établir que l’un est Guérin de Friaize, époux de Marguerite de Lèves, et l’autre Geoffroy de Meslay, son beau-frère. Guérin de Friaize a accompagné Louis de Blois et Geoffroy du Perche à la quatrième croisade. On peut penser que le donateur a saisi l’occasion de la pose de ce vitrail (1220-1227) pour y glorifier la sainte patronne de son épouse dont il avait découvert le culte en Orient.