11 - Un saint céphalophore
Cette scène n’apparaît pas dans la « Passion de saint Chéron ». La tradition en a fait un saint céphalophore. On appelle céphalophore un saint qui porte sa tête dans ses mains. De très nombreuses hagiographies de saints racontent comment, une fois décapités, ils ramassent leur tête et marchent jusqu’au lieu de leur sépulture, soit au sommet d’une montagne, symbole de la montée vers Dieu, soit ils la déposent devant une fontaine qui devient alors un lieu de culte. Le plus célèbre des saints céphalophores est saint Denis.
Saint Chéron, debout au centre de l’image, tient sa tête dans ses mains. Son auréole rouge est restée bien en place sur ses épaules. II marche entre deux anges. L’un l’encense et l’autre le conduit.