10 - Une attaque meurtrière
Le saint, avec des compagnons, prend le chemin de Paris. Ils s’arrêtent sur une colline de la vallée de l’Eure et Chéron affirme son désir d’être un jour enterré là. Alors que des voleurs les attaquent, il presse ses amis de se cacher dans la forêt. Il est saisi par les brigands pour être dévalisé mais « Son trésor ne consistait qu'en un sol : les agresseurs, pour se venger de leur déception, décidèrent de le mettre à mort : ils le décapitèrent.»
Un arbre rappelle la forêt. Au centre de l’image, Chéron, calmement agenouillé, attend la mort, les mains tendues dans une dernière prière. Un des hommes s’apprête à lui asséner le coup fatal avec une épée alors qu’un autre dégaine son arme ; un troisième le tire par les cheveux et s’apprête à le frapper d’un coup de poignard.