4 - Une fiancée craintive
« Lorsque Chéron fut en âge de se marier, on le pressa vivement d'épouser une jeune fille d’une condition analogue à la sienne.»
La fiancée apparaît timide. Ses cheveux sont libres comme il sied à une jeune fille de cette époque et, modestement, elle tient la cordelette de son manteau.
Elle est accompagnée d’un homme qui lui entoure les épaules avec son bras pour la conduire vers son fiancé.
Ses parents la suivent. Ces gens de qualité sont revêtus de leurs plus beaux atours et le père tient un gant à la main, prêt à recevoir une demande en mariage et à y répondre favorablement.