1 - Les donateurs : maçons et tailleurs de pierre
Comme si nous nous trouvions sur un chantier au XIIIè siècle, nous pouvons observer les habiles artisans portant le vêtement court serré à la taille, la tête couverte de la cale.
Ils portent des gants de travail qui leur étaient fournis par le maître d’œuvre.
A gauche, un maçon, au sommet d’une tour crénelée, vérifie la verticalité de l’édifice à l’aide d’un fil à plomb ; un niveau est suspendu au dessus de lui. A ses pieds, un ouvrier martèle une pierre en se servant d’une laie. Plus loin, deux tailleurs de pierre taillent des blocs à l’aide d’un marteau et d’un ciseau. Plusieurs outils sont à portée de leur main : équerre, compas, des gabarits et même un plan partiel d’édifice.