10 - Un juif prête de l’argent
Cinq scènes illustrent des faits faisant intervenir des juifs qui seront finalement convertis et baptisés.

L’histoire de l’emprunteur malhonnête est racontée dans trois panneaux : ici, la représentation diffère un peu du vitrail de la nef : il s’agit bien d’un juif, reconnaissable à son bonnet rond, (la kippa) qui, assis, remet une bourse à un emprunteur. Celui-ci, debout, reçoit l’argent et en même temps jure devant une image de saint Nicolas de rendre l’argent prêté.