30 - Son corps est brûlé
Ces prodiges ayant déterminé de nouvelles conversions, Maximien donna l'ordre de couper l'olivier et d'en faire un bûcher pour brûler le corps du martyr.
Le saint ne recevra pas de sépulture. Sur l’ordre de l’empereur, son corps désarticulé est jeté dans les flammes par un soldat. Un autre bourreau attise le feu avec une fourche.
Le bucher est allumé avec l’olivier qui avait fleuri, signe de la victoire du saint sur la mort. Depuis le déluge où la colombe avait rapporté à Noé un rameau d’olivier, cet arbre est symbole de paix avec Dieu et entre les hommes.