29 - Le martyre de Pantaléon
« Ils l’attachèrent à un olivier : puis, l'un deux, ayant tenté de frapper le condamné, vit la lame de son épée se plier sans l'avoir touché.» « Grande est la puissance du Christ » dirent les soldats. « Ils tombèrent alors aux genoux de Pantaléon », puis ils obtinrent le pardon du saint qui leur demanda d’exécuter l’ordre de Maximien. « L'olivier se couvrit alors de fruits et le corps du saint brilla d'un éclat extraordinaire.»
Les deux chevaliers sont à genoux et le saint les regarde avec compassion. Un soldat, bleu de peur, élève son épée. L’olivier auquel il a les poignets liés s’est couvert de fruits.
Le sacrifice n’a pas été vain, il porte ses fruits puisque des païens se sont convertis.