19 - La roue se brise
Dieu veillait toujours sur Pantaléon : quand le moment du supplice fui arrivé, la roue vola en éclats et tua cinq cents païens sous les yeux de l'empereur.
Cet épisode rappelle le martyr de sainte Catherine où la roue vola aussi en éclats, tuant ses bourreaux.
La main de Dieu apparaît dans la nuée et déverse « le feu du ciel » sur la roue qui se brise en mille morceaux. De gros morceaux de cette roue toujours verte sont éparpillés. Ils ont frappé un bourreau qui gît sur le sol, prisonnier des débris enchevêtrés. Saint Pantaléon, toujours nu mais nimbé est à genoux, les mains jointes dans la prière d’action de grâce : il remercie Dieu de l’avoir préservé.
La roue est verte, signe de vie, car elle n’a pas été instrument de mort.