12 - Jeté à la mer
Comme Pantaléon sort victorieux de toutes les épreuves, « il fut conduit en bateau jusqu'à trente stades du rivage : là, on le précipita dans la mer après lui avoir attaché au cou une lourde pierre. »
Le saint est jeté dans une mer très agitée depuis un bateau qui ressemble à l’animal fantastique de la scène 4 et qui symbolisait le diable. Le matelot qui tient la barre semble encourager le geste de son compagnon. Celui-ci tient par les pieds le corps dénudé de Pantaléon qui, la meule autour du cou, apparaît toujours serein.
Cette scène est identique à celle de saint Vincent dans le vitrail voisin, mais saint Vincent était déjà mort lorsque son corps fut jeté à la mer.