2 - Pantaléon étudie la médecine
« Pantaléon entama des études de lettres. Il n’était encore qu’un adolescent lorsque son père, voulant qu’il étudiât la médecine, le mit à l’école d’Euphorsin, médecin du palais impérial. »
Pantaléon, encore païen, est déjà nimbé, signe qu’il est prédestiné à la sainteté. Il est assis devant son maître qu’il écoute attentivement. Comme tous les médecins du Moyen Age, celui-ci tient à la main une fiole d’urine qu’il examine par transparence. C’était l’outil de diagnostic des praticiens de cette époque. 
Toujours selon la légende, il devint après ses études le médecin attitré de l'empereur et sa vie dans cette cour idolâtre l’amena à renoncer à la foi chrétienne que lui avait enseignée sa mère.