28 -
Elévation de l’âme
Un ange porte l’âme de Silvestre au ciel. Posée délicatement sur un linge en signe de respect, l’âme est représentée comme de coutume par un petit enfant nimbé (la mort est comme une nouvelle naissance). Un ange thuriféraire encense la scène : il balance son encensoir d’une main et tient sa navette à encens de l’autre.
Constantin, tenant la cordelette de son manteau, regarde l'âme de Silvestre monter au ciel.