24 - Controverse entre les juifs et les chrétiens
« Hélène, mère de l’empereur Constantin (….) lui reprocha amèrement d'adorer comme Dieu, à la place de celui des Juifs, un homme qui avait été attaché à une croix. »
Pour connaître la vérité, Constantin demanda à sa mère d'organiser une grande confrontation publique entre douze scribes, menés par Zambri, un magicien, et douze évêques chrétiens, disciples de Silvestre. L’argumentation se déroula au palais en présence de l’empereur et de sa mère. Deux philosophes ni chrétiens ni juifs en furent les arbitres. Les réponses de Silvestre furent si pertinentes que Zambri proposa une épreuve pour démontrer la puissance de son Dieu.
Dans ces deux images en miroir, l’empereur est assis avec l’un des arbitres, ils assistent à la scène qui se déroule plus haut sous leurs yeux.