21 - Le baptême de Constantin
Le déroulement des faits suit toujours «  la Donation de Constantin » « Il (le baptême) fut célébré huit jours après l'entretien » (ce qui tient de la pure légende).
La piscine du sacrifice des enfants est devenue le baptistère. Constantin est plongé à mi-corps, dans la cuve, mais il a gardé sa couronne. Le pape le baptise  ; trois clercs sont témoins : l’un d’eux porte sur un plateau les flacons contenant les saintes huiles tandis qu’un autre porte le vêtement blanc dont le roi sera revêtu en signe de changement de vie lorsqu’il aura « revêtu le Christ » (st Paul, Ga 3, 27)
« Il fut guéri de sa lèpre et il assura avoir vu Jésus Christ.» Il comprit qu'il lui fallait défendre la foi chrétienne et, pendant sept jours, tel un nouveau Moïse, promulgua des lois. (voir médaillon 29)