16 - Constantin ordonne l’arrêt du massacre
Constantin est pris de pitié devant la douleur de ces mères et il ordonne d’arrêter le massacre : « Mieux vaut pour moi mourir et conserver la vie à ces innocents que de recouvrer, par leur mort, une vie souillée de cruauté ! »
Constantin est assis sur son trône, tenant son sceptre. Il a la main levée et le doigt pointé : il donne des ordres à deux personnages qui se tiennent devant lui.
La pitié l’emporte sur la cruauté, il préfère mourir que de se montrer barbare.
Constantin ne sera pas Hérode, le massacre des Innocents n’aura pas lieu.