8 - Silvestre sort de prison
« La mort de Tarquinius met fin aux persécutions et, dès la nuit même, Silvestre sortit de sa prison à la grande joie de tous car il était aimé des chrétiens et des païens».
Silvestre enjambe la dernière marche de son cachot, tenant serré son livre contre lui. Le pape, portant toujours sa tiare et sa croix, est là pour l’accueillir et le tient par le poignet pour l’aider à sortir de l’édifice représenté comme une forteresse crénelée.
Deux clercs semblent heureux de l’évènement. L’un d’entre eux tient un livre alors que l’autre lui pose familièrement la main sur l’épaule .