22 - Pierre et Paul sont attaqués par deux chiens
Au cours de la confrontation, Pierre prit un pain d’orge, le bénit, et le passa sous ses vêtements d’une main dans l’autre puis il demanda à Simon ce qu’il venait de faire. Simon, qui ne pouvait répondre, s’écria: « Que de grands chiens viennent le dévorer en présence de César » Mais à la vue du pain que leur montra saint Pierre, ils disparurent.
Deux chiens se tiennent devant les deux apôtres Pierre et Paul. Ici, curieusement, ce n’est pas Pierre mais Paul (représenté comme d’habitude avec son front dégarni) qui présente aux deux molosses un pain béni. Les chiens semblent se coucher, ils sont calmés.
Sans intention péjorative, les Juifs appelaient « chiens » les païens…or, ces chiens qui s’apaisent en voyant le pain béni peuvent faire penser à tous ces païens que Paul a converti !