14 - Paul baptise un homme et en invite d’autres
On a sans doute ici le baptême du geôlier que Paul venait de convertir : « A l’heure même, en pleine nuit, le geôlier les emmena pour laver leurs plaies ; puis, sans plus attendre, il reçut le baptême, lui et tous les siens. » Ac16, 33.
Saint Paul baptise tandis qu’un autre personnage, peut-être Silas, tient une aiguière contenant les saintes huiles.
Semblable au pont qui enjambait, dans le vitrail de Noé, les eaux à la fois destructrices et régénératrices du déluge, le pont à arche, sur lequel repose le baptistère, signifie le passage vers une vie nouvelle.
Debout sous une arcade, saint Paul s’adresse à trois personnages (la maisonnée du geôlier) qui marchent vivement vers lui, convaincus de se faire baptiser.