28 - Saint André est attaché à la croix
« Egée alors, transporté de fureur, ordonna qu'il fût mis en croix, recommandant aux bourreaux qu'il y fût attaché les pieds et les mains liés comme sur le chevalet; car il craignait que, brisé par la douleur, il ne mourut aussitôt, et voulait au contraire qu'il fût tourmenté par de plus longues angoisses. »
Il est d’usage de représenter saint André sur une croix en forme de X, mais cela ne remonte guère au-delà du XIVè siècle. La croix est ici horizontale, fichée en terre par le bras droit.
Saint André est attaché à la croix par les bourreaux. L’image montre avec un luxe de détails toutes les méthodes qu’ils utilisent pour que les cordes soient solidement liées.

v

Retour à la présentation

Menu vitraux narratifs