22 - Un jeune homme accusé d’inceste
Cette scène, qui a été déplacée, devait correspondre à un ensemble de médaillons illustrant l’histoire d’un jeune homme que sa mère avait faussement accusé d’inceste. Il préféra aller au tribunal plutôt que de dénoncer les agissements pervers de celle-ci. Il fut condamné à une mort affreuse.
« Les ministres du proconsul vinrent s'emparer du jeune homme. Le bienheureux André, ayant prié, se leva et partit avec lui. »
Un soldat en habits courts, une épée sur l’épaule, emmène l’enfant. André a les mains jointes, il prie et marche avec eux.
Sa prière fera tomber la foudre sur la mère et le jeune homme sera disculpé.