5 - Les apôtres devant Warardac
« S'étant fait amener les apôtres, Warardac les interrogea. « Nous sommes Hébreux de naissance, lui répondirent-il, et serviteurs de Jésus-Christ. Pour te prouver que tes oracles sont menteurs, nous leur donnons licence de parler.»
Le général est assis sur un large trône, quasi royal, signe de son pouvoir. Il interroge les deux apôtres sur leur patrie, leur foi et l’objet de leur venue en Perse.
« Je vois que vous êtes plus puissants que nos dieux ; annoncez-nous donc d'avance, je vous prie, l’issue de la guerre. »
leur demanda-t-il. Les apôtres lui proposèrent alors d’interroger à nouveau l’oracle et, en comparant les réponses de chacun et la réalité des faits, on pourra en déduire qui porte la vraie parole.