Présentation des verrières de l’abside

Dès que l’on franchit le seuil de cette cathédrale dédiée à Notre-Dame, le regard est attiré par l’image de la Vierge Marie au sommet de la verrière centrale de l’abside qui domine le maître autel où l’Eucharistie était célébrée au Moyen âge.

Cette Vierge à l'enfant insiste sur l’une des affirmations majeures du Christianisme : l'Incarnation. Elle est entourée de six grandes lancettes et les patriarches et prophètes qui y sont représentés sont tous tournés vers elle.

Cette composition apparaît ainsi comme un hymne à Marie, le culte marial étant très développé au XIIè et XIIIè siècles. La plupart de ces personnages annoncent la Vierge-Mère, proclament les temps nouveaux de l’Eglise et l’avènement du Royaume de Dieu, par la naissance de cet enfant à la fois homme et Dieu et qui sera prêtre, prophète et roi.

Dans ces verrières qui entourent la grande image de Marie, on note le thème qui se répète de la tige (la stirps de l’antienne de Fulbert reprise d’Isaïe) et de la fleur (la flos), associés ici à la Vierge et au Christ, qui fait écho à l’arbre de Jessé juste en face, côté ouest, et qui annonce cette nature humaine et divine du Christ.

On a voulu aussi magnifier l’Eglise à travers Marie qui en est son image mystique.

suite